Filtre:

Le gisement

1

La géologie de la Bretagne s’inscrit entièrement dans celle du Massif Armoricain dont les plus anciennes roches datées ont plus de 2 milliards d’années. Le secteur de la commune de Tressignaux dans lequel se trouve la carrière, est principalement constitué d’amphibolites appartenant à l’unité géologique du « Membre du Roselier ». Ce sont des roches métamorphiques relativement homogènes, généralement à grain fin et bien foliées et donc faciles à déliter lorsqu’un peu altérées, de couleur dominante vert clair à vert sombre presque noir.

L’Amphibolite constitue le faciès très nettement dominant du gisement exploité à Tressignaux. Cette roche métamorphique finement à grossièrement grenue, est à structure généralement massive. Les minéraux essentiels sont la hornblende, une variété d’amphibole , et des plagioclases. Les minéraux accessoires sont entre autres la biotite, la chlorite, le grenat, l’épidote. Les couleurs vont du gris bleu au gris-vert et peuvent être également gris foncé à gris-noir. Les amphibolites sont très solides et résistantes à l’altération météorique, et sont pour cela utilisées comme matériaux d’empierrement hautement résistant. Le nombre de variétés d’amphibolites est très élevé du fait du large éventail de minéraux essentiels et des minéraux accessoires. Leur dénomination se fait d’après le minéral accessoire caractéristique.

La carrière exploite à la fois des formations éruptives et métamorphiques. Plusieurs types de roches sont visibles sur l’ensemble des fronts de taille. Il convient cependant de distinguer le faciès très largement dominant qui est l’amphibolite et constitue la grande majorité des matériaux produits, des autres faciès. Ces derniers comprennent des formations de type filonnien qui sont présentes en différents points du gisement, mais en quantité limitée et ne peuvent être exploitées séparément que occasionnelement. Ce sont la Dolérite, la Leptynite et le quartz.

1

- L'Amphibolite est une roche très sombre à grain très fin, constituée essentiellement de grains d’amphibole ainsi que de Quartz et de Feldspath (plagioclases). La roche peut contenir une certaine quantité de mica noir (biotite). Ce faciès présente un caractère feuilleté plus ou moins marqué suivant les zones considérées. Ce litage est lié à l’origine sédimentaire de matériaux que le métamorphisme n’a pas complètement supprimé.




1

- La Dolérite Dolérite se présente également sous forme de filons de largeurs variables et très redressés recoupant les autres formations. Il s’agit d’une roche très sombre, massive lorsqu’elle est saine et présente une masse volumique assez élevée. Elle est constituée essentiellement de plagioclases (Labrador) et de pyroxènes.




1

- La Leptynite est constituée par une roche très claire à grain de taille variable formée essentiellement de Quartz (70%) de Feldspath et de micas.