Produits devis commande

MACONNER :

Matériel nécessaires

Vous aurez besoin de : Un fil à plomb, une truelle à joints, une bétonnière (pour les travaux d'importance), une pelle, niveau à bulles, truelle, mètre, une masse, un marteau de maçon, règle métallique et une brouette.

Les différentes maçonneries

Les techniques de maçonnerie se déclinent en fonction des matériaux que l'on veut assembler. Ainsi on ne maçonnera pas de la même façon un mur de pierres , un mur de parpaings ou un mur de briques.

Monter un mur de parpaings:

Les parpaings peuvent être pleins ou creux, il existe pleins de forme, on les préfère généralement à la brique pour les mur de grande surface. Les parpaings perforés présentent plusieurs avantages: Facilité de manipulation, passage de cables, isolation.

Fondation: Il faut creuser une tranchée de 60 cm de profondeur et de deux fois la largeur d'un parpaing, y déposer 20 cm de sable 0/4 TP bleu pour isoler le béton de la terre. Pour coffrer, utiliser des planches bien droites, les maintenir à l'aide de piquet disposés tous les 50 cm.

Armature : Entre les deux rangés de planches disposer un peu de 20/40 (on évitera ainsi que l'armature ne repose directement sur le sol) et poser l'amature faite de fer à béton de 4 à 5 mm minimum. Couler le béton (voir rubrique "faire du béton" pour les dosages). Vibrer le béton, lisser le puis rayer le pour préparer l'accrochage.

Dosage du mortier: Pour 1 m3 (1.5 tonnes environ) de sable mélangé spécial maçonnerie 0/4 il faut rajouter 350 kg de ciment, pour les parpaings perforés le mortier doit être bien consistant. Pour tester votre mortier, faites une boule dans vos mains, pressez la, il ne faut pas qu'il y est de l'eau à ressortir. un bon mortier ne coulera pasentre vos doigts

Premier rang: cette étape est cruciale pour la réussite du mur. Déposer du mortier sur 3 cm d'épaisseur environ. Poser avec soin les parpaings alvéoles en bas.Entre chaque parpaing bourrer de mortier. Attention à l'alignement. Donner de petits coups avec votre marteau pour les enfoncer dans le mortier. Contrôler régulièrement avec votre niveau à bulles et votre règle métallique.

Rang suivants: Pour l'alignement une ficelle est couramment utilisée entre deux parpaings. Parter de préférence dans le même sens que le premier rang en veillant à ne pas aligner les jointures verticales. La verticalité se vérifie au fil à plomb.Grattez régulièrement à la truelle le mortier qui déborde des jointures avant qu'il ne sèche.

Monter un mur de pierres:

Ce mur nécessite plus de patience et de soin notamment lors du choix des pierres et de leur place, la clef même de la réussite de votre mur. Evidemment des pierres ont besoin d'être retaillées. Les pierres doivent présenter au moins une face plane et être de forme plus ou moins rectangulaire ou carré.

Fondation: Il faut creuser une tranchée de 60 cm de profondeur et de deux fois la largeur d'une brique, y déposer 20 cm de sable 0/4 TP bleu pour isoler le béton de la terre. Pour coffrer, utiliser des planches bien droites, les maintenir à l'aide de piquet disposés tous les 50 cm.

Armature : Entre les deux rangés de planches disposer un peu de 20/40 (on évitera ainsi que l'armature ne repose directement sur le sol) et poser l'amature faite de fer à béton de 4 à 5 mm minimum. Couler le béton (voir rubrique "faire du béton" pour les dosages). Vibrer le béton, lisser le puis rayer le pour préparer l'accrochage.

Dosage du mortier: Pour 1 m3 (1.5 tonnes environ) de sable mélangé spécial maçonnerie 0/4 il faut rajouter 350 kg de ciment. Pour tester votre mortier, faites une boule dans vos mains, pressez la, il ne faut pas qu'il y est de l'eau à ressortir. un bon mortier ne coulera pasentre vos doigts

Premier rang: cette étape est cruciale pour la réussite du mur. Déposer du mortier sur 3 cm d'épaisseur environ. Poser avec soin les pierres. Entre chaque pierres bourrer de mortier et les vides plus importants avec des petits morceaux de pierre. Attention à l'alignement. Donner de petits coups avec votre marteau pour les enfoncer dans le mortier. Contrôler régulièrement avec votre niveau à bulles et votre règle métallique.

Rang suivants: Pour l'alignement une ficelle est couramment utilisée entre deux pierres. Parter de préférence dans le même sens que le premier rang en veillant à ne pas aligner les jointures verticales. La verticalité se vérifie au fil à plomb.Important placer une pierre dont le format représente la largeur de votre mur tous les mètres.Lisser les jointures avec un gros pinceau mouillé avant qu'elles ne sèchent.

Cas d'un mur en pierres sèches : cliquez ici

Monter un mur de briques:

En général on les préfère pour des murets.Il existe des briques de différents formats: brique ordinaire, apparente, réfractaire (cheminée barbecue), creuse. Pour tester la qualité de vos briques frapper deux briques elles doivent normalement résonner un petit peu.

Au préalable: Faites tremper vos briques dans de l'eau

Fondation: Il faut creuser une tranchée de 60 cm de profondeur et de deux fois la largeur d'une brique, y déposer 20 cm de sable 0/4 TP bleu pour isoler le béton de la terre. Pour coffrer, utiliser des planches bien droites, les maintenir à l'aide de piquet disposés tous les 50 cm.

Armature : Entre les deux rangés de planches disposer un peu de 20/40 (on évitera ainsi que l'armature ne repose directement sur le sol) et poser l'amature faite de fer à béton de 4 à 5 mm minimum. Couler le béton (voir rubrique "faire du béton" pour les dosages). Vibrer le béton, lisser le puis rayer le pour préparer l'accrochage.

Dosage du mortier: Pour 1 m3 (1.5 tonnes environ) de sable mélangé spécial maçonnerie 0/4 il faut rajouter 350 kg de ciment. Pour tester votre mortier, faites une boule dans vos mains, pressez la, il ne faut pas qu'il y est de l'eau à ressortir. un bon mortier ne coulera pasentre vos doigts.

Premier rang: cette étape est cruciale pour la réussite du mur. Déposer du mortier sur 1 cm d'épaisseur environ. Poser avec soin les briques. Réaliser des joints d'environ 1 cm d'épaisseur. Attention à l'alignement. Donner de petits coups avec votre marteau pour les enfoncer dans le mortier. Contrôler régulièrement avec votre niveau à bulles et votre règle métallique.

Rang suivants: Pour l'alignement une ficelle est couramment utilisée entre deux piquets disposés de chaque bord de l'ouvrage. Parter de préférence dans le même sens que le premier rang en veillant à ne pas aligner les jointures verticales. La verticalité se vérifie au fil à plomb.Lisser les jointures avec un gros pinceau mouillé avant qu'elles ne sèchent.

Gacher du mortier

Sur une surface propre vider le sable mélangé 0/4 ajouter le ciment bien mélanger à la pelle. Sur le tas obtenu faire un "cratère" au sommet du tas mettre de l'eau bien mélanger en incorporant doucement la première préparation à l'eau. Rajouter de l'eau si nécessaire.

Astuces

Pour nettoyer vos joints orientés au Nord qui au fil des années se couvrent inévitablement de mousse. Pensez à jetez de temps en temps un peu d'eau bouillante (apres avoir cuisiné par exemple). C'est efficace et cela évite d'utiliser un anti-mousse cher et surtout polluant.

Vous pouvez faire transporter plusieurs type de matériaux dans le même camion. Exemple : 20/40 2 Tonnes / Mélange 0/10 béton 3 Tonnes / Mélange 0/4 Maçonnerie 6Tonnes. Cela est possible dans la mesure ou l'on utilise un camion bi-benne (qui peut vider sur le côté). A la carrière vous pourrez trouver ce genre de camion pour des transport "10t" et "15t".Plus d'infos consulter la rubrique "transport"